EQUIPEMENTS CINEMATOGRAPHIQUES

LA PROJECTION 16 mm Le HORTSON Modèle G N° de série 6879

Le présent appareil a été récupéré dans une salle polyvalente de province. Il n’était plus en exploitation depuis des années et se morfondait sur sa base.
A voir la lanterne et la lampe, cet appareil doit dater des années 69 / 70, avec un chrono à priori de 68. Il est équipé d’une lampe Xénon verticale. Vu l’aspect et l’état, il semblerait qu’il n’ait pas tourné depuis au moins 25 ans. Manque de soin, humidité et immobilisme aurait pu en venir à bout et c’aurait été grandement dommage car c’est une excellente machine.

HISTOIRE d'une RESTAURATION

Dans le cas présent, ce Hortson aura été sauvé du pire, de l’inactivité et de l’abandon.
L’appareil a été complètement démonté, le châssis va être nettoyé dans ses moindres recoins en traquant les traces d’ancienne graisse, de rouille, et autres avanies du temps.

Dépose des débiteurs, du couloir et de l’excitatrice son.
Nettoyage du débiteur de croix de malte destiné à l’avance intermittente.

Le débiteur restauré remis en place.
Nettoyage et passage du tambour son au polish pour éliminer les fines rayures.

Pour le reste, il n’y a plus qu’à nettoyer les pièces une par une, à les graisser puis à les remonter sur l’appareil.
FIG 4 - démonté Nettoyage et traitement antirouille des débiteurs qui ont grandement souffert de l’humidité

Le remontage des pièces peut maintenant commencer : Mise en place du débiteur inférieur.

Remontage et ajustement du contre-débiteur de croix et de l’absorbeur de boucle intermittente.

Réglage des contre-débiteurs à 2 épaisseurs de film pour permettre le passage des collures sans incident.

Remise en place du lecteur sonore.

On termine avec l’étouffoir d’entrée et le porte objectif.

Voici l’appareil complètement remonté.

Tout est là, rien n’y manque et il a fier allure.
Il est presque aussi beau que quand il est sorti d’usine voilà 40 ans.
Mais ce n’est pas fini ! il reste encore bon nombre de choses à faire. On continue par le câblage électrique.
Le re-câblage va permettre de mettre l’appareil sous tension. L’appareil est maintenant alimenté et ça fonctionne,… voyez le voyant orange qui n’avait plus brillé depuis plus de 25 ans.

Quelques tours de moteur pour voir si tout tourne avant d’aller plus loin. Cette première phase de démontage / nettoyage / remontage aura demandé 15 heures de travail.
On poursuit notre histoire par la vidange.
Quelques tours de moteur pour rendre l’huile plus fluide et la décoller des parois, puis vidange complète ! Une première huile assez fluide de rinçage car l’appareil n’a pas tourné depuis fort longtemps.
Et enfin, le remplissage avec l’huile définitive.

Maintenant on va vraiment pouvoir faire tourner l’appareil. Le fonctionnement est sans à coup, le bruit est régulier et tout se passe bien. C’est un peu normal, c’est tout de même un Hortson.
C’est le moment de charger un film pour de bon.
Cette première projection se fera sans lampe et on va ajuster le lecteur sonore qui, après démontage doit être complètement re-réglé.

L’appareil en situation et en fonctionnement pour la première fois depuis plus de 25 ans.

Il encore fallu une dizaine d’heures depuis ce matin pour en arriver là.
Mais finalement, on s’en est bien sorti et en gros il nous a fallu de l’ordre de 25 heures pour le remettre en route.

Maintenant vient le temps des améliorations :
- En premier lieu : le remplacement de la cellule à vide par une cellule Solar.
Ca c'est vraiment une adaptation primordiale.
- Ensuite, il conviendra de restaurer l’ancien ampli à lampes
Et nous aurons un appareil totalement fonctionnel et en parfait état, qui respecte les films du fait d'un entrainement intermittent par débiteur denté.

J'ai une très modeste collection de films 16mm. Néanmoins, je suis l'heureux propriétaire du "BAL DES VAMPIRES" de Roman POLANSKY et c’est un film en scope.
J'ai trouvé un hypergonar 16 mm sur internet, car j’ai bien un hypergonar pour 35 mm mais c’est un obusier difficilement compatible avec le chrono 16 mm du fait de son encombrement. Cest l'engin qui équipe le chrono SUPERSIMPLEX de la rubrique Projection 35 mm.

Et voilà, je viens d’augmenter mon parc de projecteur d’une unité, et pas des moindres.

Autres rubriques de la page CINEMA : La COULEUR - - ECRAN LARGE